PORT LOUIS.

1

4 novembre 2013 par Manou

Notre petite escale au Cap Malheureux terminée, nous repartons pour la capitale, Port Louis. Plus chanceux que lors de notre première tentative, nous parvenons à trouver la (bonne) route qui s’avère être plutôt directe et rapide pour rejoindre la grande ville.

Port Louis comme toutes les capitales, grouille. Voitures, vélos et motos arrivent de partout et toujours pas de panneaux pour nous dire où aller… Aventuriers dans l’âme, nous ne nous risquons pas à rentrer dans la ville et préférons suivre la côte.

Nous trouvons (assez facilement) un parking payant où laisser notre voiture en toute sécurité.

Nous sommes à quelques pas du port et grâce à l’aide des mauriciens croisés dans la rue, nous arrivons assez rapidement au marché central, lieu vivement recommandé par les guides pour son ambiance.

La visite des lieux vaut effectivement le détour : une vieille bâtisse ouverte avec un étage, des étals regorgeant de fruits et de légumes appétissants et du monde partout. Mais pas de cohue, les gens ne sont pas pressés, pas stressés. Ça me donne le sentiment que le soleil ralentit les gens, les rend plus cool, plus à même de profiter de chaque instant. Ce marché va devenir pour nous le théâtre de longues négociations ( mais aucune agressivité dans tout ça, ici, on négocie avec le sourire et si c’est non, et bien c’est non, le commerçant n’insiste pas. Cool… ) : épices, gousses de vanille, étoles en cachemire… Tout à un prix, reste à se mettre d’accord. Surtout ne pas hésiter à négocier! Nous nous estimons satisfaits lorsque nous réussissons à faire chuter le prix de départ de moitié.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ici, on trouve de tout. Même ce que l’on ne cherche pas forcément…

Le dernier commerçant ( le vendeur d’épices ) avec lequel nous plaisantons et nous discutons, nous emmène déjeuner dans son fief : une petite échoppe qui ne paie pas de mine. On nous sert de pleines assiettes de mets mi-mauriciens, mi-indiens. Miam! C’est délicieux… même si par moment la sauce pimentée qui accompagne le plat nous dévaste quelque peu la bouche… Nous offrons son assiette à notre bienfaiteur (dans notre grande bonté) et nous nous acquittons des 235 roupies que nous réclame le « restaurateur » (soit à peine 6 euros! ).

Pour digérer nous entamons une promenade sur le port. Des bâtiments récents à l’architecture moderne jalonnent notre parcours. Ce lieu respire l’occident… On est pas très emballé.

Nous retrouvons notre petite voiture, c’est la fin de notre première journée à Maurice. Nous choisissons (car oui, à présent nous avons le choix, les routes de cette île n’ont plus de secret pour nous…) de prendre la route de la côte pour rentrer à l’hôtel.

Longer les belles plages bordées de filaos, voilà un souvenir typiquement mauricien.

DSCN3053

Publicités

Une réflexion sur “PORT LOUIS.

  1. sylvain dit :

    super
    vivement la suite

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

novembre 2013
L M M J V S D
« Oct   Déc »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930  
%d blogueurs aiment cette page :